On a tous notre carotte!

JE M’EXPLIQUE!

Pendant plusieurs années, j’ai l’impression de courir sur un tapis roulant et d’essayer d’attrapper une carotte suspendue au bout d’un bâton. Pour moi, j’aspirais à la reconnaissance de mon père qui se traduisait par le succès en affaires. C’est ce qui me poussait à chaque jour à boire 12 cafés et 3 red bull, à manger qu’un seul repas, à fumer 2 paquets de cigarettes et à travailler 14 à 16 heures enfermé dans une chambre de mon appartement au semi-sol que j’avais aménagée en bureau. J’ai pris au pied de la lettre la croyance qu’il fallait que je gagne ma vie à la sueur de mon front. C’est pourquoi l’été, j’acceptais d’être devant mon ordinateur à créer des sites web à une température frôlant 35 degrés. Tout cela, je l’acceptais en me disant que lorsque j’aurais atteint le succès, je serais heureux. J’étais si fier de dire aux gens de mon entourage à quel point j’étais occupé avec ma business. J’avais la croyance que si je travaillais fort dans la vie j’allais réussir. Cela m’a amené à être si occupé que j’avais même plus une minute pour penser à moi. Plus je travaillais fort et moins j’étais heureux. Je gardais espoir en me disant : “ JF, tu vas voir quand tu auras réussi tu vas être heureux “. Bullshit! Cette illusion du succès, que j’associais inconsciemment à la reconnaissance de mon père, m’amenait à me mentir. En plus, j’avais aucune idée de ce qu’était le succès pour moi.

Un scoop pour toi. La carotte a mauvais goût!

Après plusieurs années à ne pas prendre soin de moi et à accepter d’être malheureux, j’ai finalement attrapé la carotte pour découvrir qu’elle avait un goût de déception malgré l’atteinte d’un certain succès. Contrairement à ce que je m’étais imaginé, je n’avais pas le sentiment d’être satisfait ou d’être plus heureux.

Voici ce que j’ai appris

Cette expérience m’a appris à chercher l’équilibre, la joie et le bonheur dans ma vie professionnelle.

Je suis en désaccord avec les gens qui prône le “Hustling”. Tout cela pourquoi? La gloire et l’argent?

Une seule chose qu’aucun humain ne peut racheter sur cette terre est le temps passé. Comme me le répète souvent une personne importante pour moi : “ La vie, c’est maintenant!”.

C’est pourquoi j’ai choisi la vie de consultant indépendant. Elle me permet de m’investir au quotidien à réaliser mon objectif de vie professionnelle qui est de faire ce que j’aime, d’être heureux, de faire ce pourquoi je suis doué et d’accomplir une vie qui a du sens pour moi.

Si cela t’inspire, je te conseille le IKIGAI (Article à venir sous peu). Cet outil m’a beaucoup aidé dans mes réflexions.

A+
JF

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.